Retour à photorock.com

Retour Contacts

The MOOKILLS

Sonny VINCENT


Lille,
Le Revenge Pub le 04 novembre 2011

Ce n'est pas tous les jours que l'on croise un survivant de la blank generation à Lille. Non je ne parle pas de Patti SMITH habituée maintenant aux ambiances feutrées des théâtres, mais de Sonny VINCENT, des TESTORS, les mêmes qui partageaient l'affiche au CBGB avec les CRAMPS, au Hot Club avec les DEAD BOYS à la fin des seventies. Un rescapé qui a gardé une rage rock and roll qui fait suer les murs d'autant plus quand il s'agit ceux d'une cave exiguë. Et pour commencer à les chauffer, les MOOKILLS avaient placé la barre très haut devant toutes leurs groupies...

Il manquait un guitariste à moins qu'il ne soit parti vers d'autres caves mais ce n'a pas empêcher les MOOKILLS d'enflammer les foules. Hurlements de harpies devant, fans entreprenants, le groupe a su faire aussi vite monter la température que de vider des bières. Les MOOKILLS sont dans le ton de la suite, ils sonnent plus ricains que Moulins et sont aussi mauvais que les RAMONES, belle image de marque ! Non ?

Cliquer sur l'image - click on the pic

The MOOKILLS The MOOKILLS The MOOKILLS The MOOKILLS


Oh it's small ! me dit, hilare, Bernadette, le guitariste (officiant aussi dans GEE STRINGS) en voyant la scène. C'est vrai que les trois guitaristes en ligne paraissent à l'étroit et s'emmêlent facilement les manches mais rien n'arrête la bande à Sonny, ils ont mis la gomme. On a eu franchement l'impression de faire un retour de 30 ans en arrière dans l'explosion punk de NYC. Impérial, classieux le Sonny, généreux aussi, son rock and roll qui emprunte parfois au TESTORS (Zooed Out, Phantom, Bad Attitude, Madras Prison...), sans oublier des Sonny VINCENT pur jus aussi Faster que Pussycat, n'a pas pris une ride et a étourdi sans nul doute les esprits des présents.

Cliquer sur l'image - click on the pic

Sonny VINCENT Sonny VINCENT Sonny VINCENT Sonny VINCENT



Frédéric Loridant / Photorock.com 2011

Valid HTML 4.01 Transitional