Retour à photorock.com

Retour Contacts

KLAKOMANIAK
STUPEFLIP

Lille,
L'Aéronef, le 02 avril 2011

On se pressait à l'Aéronef, un remplissage des grands jours, un paquet de jeunes dans lesquels quelques vieux tentaient d'accéder au bar... La raison ? La venue dans notre belle ville de Lille des ex-sales gamins de STUPEFLIP, ces rebelles qui avaient osé se dresser contre le système à l'aube du XXème s. Il n'a pas fallu 8 ans pour qu'ils s'en accommodent. Mais avant d'entendre les psaumes du Stup C.R.O.U., KLAKOMANIAK étaient chargés de lancer la cérémonie.

Ils jouent bien, sont carrés, ont une belle présence scénique et assurent facilement devant un public pourtant tout acquis à la cause du C.R.O.U. et prêt à s'abreuver des paroles de King Ju (quoique j'ai rencontré au moins une personne venu principalement pour les KLAKOMANIAK), mais les subtilités de leur fusion métal-indus bien détonante m'échappent. Bref, ceux qui aiment les KLAKOMANIAK prennent leur pied, moi je me suis retrouvé au bout de 3 morceaux en train de faire la queue au bar.

Cliquer sur l'image - click on the pic

KLAKOMANIAK' KLAKOMANIAK' KLAKOMANIAK' KLAKOMANIAK'


Où est passée la hargne agressive de l'épouvantable épouvantail ? En tout cas, il ne fait plus fuir les oiseaux. Au contraire, il attire des centaines d'étourneaux qui se prennent pour des moutons et qui se délectent de chaque provocation à 2 balles d'un King Ju qui ose enfin montrer son visage mal rasé pas épouvantable du tout. Il contrôle la situation ; devant, c'est un public en liesse qui boit ses paroles sans broncher. Les autres comparses sont réduits presque à de la figuration ou sont quasi cachés derrière les rideaux. Même Cadillac, le seul nommé d'ailleurs, reste bien calme avec Elliot l'ourson, derrière le maître. STUPEFLIP est devenu une belle mécanique bien huilée qui ronronne comme une berline familiale respectant les limitations de vitesse. Deux mille trois est bien loin maintenant, les rebelles se sont assagis et ont bien intégré la logique du système. C'est devenu juste un beau spectacle où les bons moutons menés au doigt d'honneur, gagnent un masque en carton, où les méchants (des mal pensants sans doute) sont tancés verbalement mais au final, STUPEFLIP m'a laissé sur ma faim.

Cliquer sur l'image - click on the pic

STUPEFLIP STUPEFLIP STUPEFLIP STUPEFLIP



Frédéric Loridant / Photorock.com 2011

Valid HTML 4.01 Transitional