retour à Photorock
Retour / Back

ADOLINA - GOOD COP BAD COP

SUSPICIOUS


Rock it Mourcourt,
le 11 février 2006



Aller voir du rock and roll belge en Belgique ! Facile ! Mais aller voir du rock and roll belge qui puise dans la pure tradition des expérimentations New Yorkaises 1977, c'est déjà moins courant. Et ça l'est encore moins quand ce sont des GOOD COP BAD COP, adeptes de Johnny THUNDERS qui annoncent avec défiance (pas les ricains voir photorock du 20/01/2006) les SUSPICIOUS, duo féminin soulevant par leur voix, leur corps et l'allure générale, méfiance et interrogations auprès de la gente féminine présente. Quant au rapport avec New York, disons juste que les SUSPICIOUS sont à bien des égards plus proches de SUICIDE qu'une MARIE-FRANCE d'un Alcazar même si quelque part elles se rejoignent.

Avant de tomber entre les mains des BAD et ses GOOD COP puis dans les griffes des adorables suspectes SUSPICIOUS, Rock it Mourcourt proposait comme tour de chauffe destiné à faire monter la pression dans les fûts de bière, ADOLINA, groupe presque local car venant de Mouscron. ADOLINA mixte une sorte de fusion dans laquelle je n'ai pas vraiment fondu : trop vert à mon goût avec peut-être trop d'idées individuelles, sources d'une certaine confusion sonore. Mais une partie du public adhéra ou monta en température. Mais surtout la pression avait gagné ses bars de croisière. Rien ne s'opposait plus à la venue des GOOD COP BAD COP.

Cliquer sur l'image - click on the pic

ADOLINA ADOLINA ADOLINA ADOLINA ADOLINA


GOOD COP BAD COP ! G.C.B.C. ! Finalement ce n'est pas très loin de C.B.G.B. et l'impression du similaire ne s'arrête pas là car G.C.B.C. ne s'arrête pas aux sigles, nos cops belges sont tout imprégnés de l'ambiance New York 1977 avec Johnny THUNDERS au premier plan et nos COPS le restituent bien jusque dans le look du chanteur/gratteur très ricain avec son allure de détective de bas-fonds. La Rickenbaker (beau modèle !) n'était pas martyrisée par de gros doigts boudinés habitué à saisir les verres de Jupiler, mais caressée par une guitariste qui sans en faire trop sur scène savait faire parler sa gratte. Quelques bières plus loin, les SUSPICIOUS allaient les faire gémir leur grattes.

Cliquer sur l'image - click on the pic

GOOD COP BAD COP GOOD COP BAD COP GOOD COP BAD COP GOOD COP BAD COP GOOD COP BAD COP


Les seules infos que j'avais sur SUSPICIOUS se limitaient à la présence d'HARA-KIRI, bande anversoise à proportion féminine non négligeable,croisée dans cette même salle en 2005. Un an après, la guitariste/chanteuse d'HARA-KIRI revient juste accompagnée d'une brune également guitariste et également chanteuse, la batterie se limitant à une boîte à rythme (le batteur ayant été oublié à Anvers). Enfin, de la douceur dans se monde de brutes. On n'est pas dans le punk, ni dans l'électro mais dans un monde à la croisée des routes suivies par SUICIDE (tout à fait punk), KAS PRODUCT (électro-punk) ou plus proches de nous, les mélodistes de ZEA ou les déchirés de DEAD COMBO sans toutefois tomber dans la violence à peine contenue de ces derniers. Et c'est là que le côté Alcazar transparaît. Malgré l'électro-punk bien rythmé aux guitares incisives que SUSPICIOUS délivre, le côté séduction et femmes fatales qui se prend vie sur scène, n'est pas pour déplaire, surtout qu'elles évitent habilement l'écueil du style gnangnan et ennuyeux où ont coulé des produits comme Le TIGRE ou The KILLS adulés par les médias (au moins locaux) ! Le charme s'alliant à la musique a même fait oublier les multiples problèmes de feedback d'une des grattes ! Et c'est avec l'invité larsen qu'elles finirent leur set. En tous cas, les SUSPICIOUS ont levé sans peine toutes les suspicions que l'on aurait pu avoir à leur égard, allant jusqu'à convertir de vrais difficiles qui n'ont plus que des photos comme preuves.

Cliquer sur l'image - click on the pic

SUSPICIOUS SUSPICIOUS SUSPICIOUS SUSPICIOUS SUSPICIOUS


Frédéric Loridant / Photorock © février 2006

Mél / Mail : f.loridant@photorock.com

site NON optimisé pour IE, changez de navigateur ! : Mozilla/Firefox -- Opera -- Safari !

Be free with Linux

Valid HTML 4.01 Transitional