Retour à photorock.com

Contacts


The FLESHTONES
SHEETAH et les WEISSMULLER

Wattrelos,
La Boîte à Musiques, le 28 juin 2009

La mode culturelle est à Tarzan et son expo imaginée par Chichi et d'autres sur une plage de l'Ile Maurice. Heureux lillois, ils n'avaient pas à aller si loin, le monde de Tarzan était à une portée de liane, à la Boîte à Musiques plus précisément où les SHEETAH et les WEISSMULLER cherchaient désespérément l'homme singe et Jane. A défaut de les trouver, ils sont tombés sur les FLESHTONES venus sortir de leur torpeur à grands coups de riffs, les sauvages présents. Un bel exemple de colonisation (sonique) positive.

Les SHEETAH et les WEISSMULLER étaient aux anges, l'ambiance tropicale qui régnait leur rappelait sans doute leur jungle d'origine. Les rockeurs twisters de Saint André se sont bien remis de leur sortie au Far West et ont repris une vigueur nouvelle sous les 45° à l'ombre et les 98% d'humidité qui nous liquéfiaient. Fort heureusement, la pompe à bière de Schnapps pour une fois, fonctionnait à merveille ou presque. Du jamais vu, peut-être un effet SHEETAH ? En tout cas, les SHEETAH et les WEISSMULLER ont refilé à tout le monde la Jungle Fever, un truc à nous foutre en quarantaine... La preuve, en sortant on avait des suées et la fièvre...et soif.

Cliquer sur l'image - click on the pic

SHEETAH et les WEISSMULLER SHEETAH et les WEISSMULLER SHEETAH et les WEISSMULLER SHEETAH et les WEISSMULLER

Après les primitifs, place aux urbains de FLESHTONES de la Big Apple qui hantent les scènes depuis 33 ans. Certes, ils ne sont plus tout jeune mais à l'image de ceux qui n'ont jamais arrêté la scène, ces UK SUBS du rock-garage ne semblent savoir faire que des shows et ils les font bien. Ces kings venus du Queens emmenèrent un public (tout acquis et bien show chaud) dans leurs délires sonique portés par des chorégraphies très étudiées (un pied devant, un pied derrière, on tourne sur soi même... certes ce n'est pas du Roland Petit avec PINK FLOYD mais c'est plus drôle). Quand ce n'était pas des descentes dans la savane pour venir tâter de l'indigène ou pour y faire des danses sacrées n'hésitant pas alors à prêter leur matos à des candides pour assurer le rythme. Pour terminer en beauté, tout le monde fut embarqué dans grande parade parcourant toute la Boîte à Musiques et son parking... Comme dernier concert de la saison, les FLESHTONES ont placé la liane très haut !

Cliquer sur l'image - click on the pic

The FLESHTONES The FLESHTONES The FLESHTONES The FLESHTONES




Frédéric Loridant / Photorock.com 2009