Retour à photorock.com

Retour Contacts

OIL CITY BAND
The KITS

Lille,
L'Imposture, le 05 mai 2011

Pas d'erreur, l'Imposture se place dorénavant comme un lieu rock and roll incontournable à Lille. Les dates se suivent et la qualité est là. Ce soir, les OIL CITY BAND l'ont transformée en Pub Rock et les KITS ont fait vibrer ses fondations au son d'une power-pop fraîche et attirante même pour les vieux.

En première partie, les OIL CITY BAND, ces teigneux qui ont décidé de ne s'intéresser qu'à ce qui se passait dans les pubs anglais entre 1975 et 1978. Et à défaut d'y trouver des bières potables, ils sont tombés sur les Dc FEELGOOD qui à grands coups de décibels arrivaient à donner un peu de bulles et de mousse à la Whitbread Pale Ale... Et forts de ce constat, nos OIL CITY BAND ont tenté de même coup sur le continent en reprenant les tubes du Docteur pour voir les effets sur la Primus ou la Jupiler, les OIL CITY BAND se sont accaparés le répertoire des Docteurs. Peine perdue, nos bières moussent naturellement et à défaut de devenir un groupe de pub rock, les OIL CITY BAND font dorénavant dans le rock and roll troquet. De toute façon, des pubs chez nous il n'y en a pas. Leur répertoire est bien entendu du Dc FEELGOOD période Wilco Johnson et Lee Brillaux. A force de les écouter, les OIL CITY BAND les ont dans la peau et les restituent bien. A part les bières qui ici moussent, on s'y croirait presque. Et ce ne sont pas les auditeurs difficiles et pointilleux qui étaient là ce soir qui vous diront le contraire.

Cliquer sur l'image - click on the pic

OIL CITY BAND' OIL CITY BAND' OIL CITY BAND' OIL CITY BAND'


Facile de repérer les australiens (londoniens maintenant) de The KITS, ils parlent anglais et surtout le batteur se promène en tongues. Après une mise en place suffisament longue pour passer 2/3 fois à la case BAR, les KITS se lancent. La surprise est grande, ils excellent dans une pop rock and roll et garage bien nerveuse et sauvage qui a des côtés The BRIEFS absolument pas déplaisants (flagrant sur Primitive Tales . Quelques accords, des riffs bien placés, une belle basse plombée et batterie bien claquante protégée par un Jésus, les compos bien mélodiques (qui pourraient être jugées un peu trop branchouilles pour certains) sont drôlement efficaces. Ils n'en fallait pas plus pour emballer le public de l'Imposture qui a fini par s'éclater entre la banquette et le bar tout en pensant à se ravitailler. The KITS are alright...

Cliquer sur l'image - click on the pic

The KITS The KITS The KITS The KITS



Frédéric Loridant / Photorock.com 2011

Valid HTML 4.01 Transitional