Retour à photorock.com

Retour Contacts

SOL HESS and The SYMPATIK's - The CROOKS
The KLEINS

Lille,
La Chimère, le 10 mars 2011

Deux concerts le même soir ! Fort heureusement Rock and Roll Jihah et Ashtones RRR ont unis leurs forces pour réunir tout le monde à la Chimère même si les styles étaient radicalement différents. Au programme les SOL HESS and the SYMPATIK's, The CROOKS et The KLEINS. Je ne connaissais que les derniers vus il y a un an avec seulement 16 autres personnes et ces teutons nous avaient donnés une sacrée claque. The CROOKS les accompagnaient ce qui pouvait donner une petite une idée sur leur style. Quant aux SOL HESS and the SYMPATIKS's, Peggy à qui on devait leur venue, m'avait prévenu, ce n'était pas du tout dans le genre des précédents !

Les SOL HESS and the SYMPATIK's viennent de Bordeaux. En discutant un peu avec eux avant le concert sur le rock bordelais, j'ai été surpris que le batteur connaissait les frères Peyssan qui sont célèbres mais uniquement dans le cercle assez fermé des musiques progressives bien qu'ils aillent bien au delà. Peggy avait raison, les SOL HESS and the SYMPATIK's n'ont rien de punk mais explorent plutôt les arcanes de la première new wave, celle qui a vu naître les CURE par exemple. Je pense à ce groupe car leurs premiers morceaux (et aussi le premier de leur 2 titres) plongent dans les ambiances du groupe de Robert Smith. La suite est plus complexe même si le ton général est donné. C'est riche, plein de sonorités qui passent sans crier gare de la douceur au brutal avec au dessus une voix très prégnante. Après la première surprise, je suis tombé dedans tout comme d'autres (pas tous) qui ne s'attendaient absolument pas à se retrouver dans de tels univers musicaux. Leur concert compte tenu du timing serré, fut un peu tronqué mais le dernier morceau sonna comme un final apocalyptique.

Cliquer sur l'image - click on the pic

SOL HESS and The SYMPATIK's SOL HESS and The SYMPATIK's SOL HESS and The SYMPATIK's SOL HESS and The SYMPATIK's


Après cette très bonne surprise, The CROOKS se chargent de nous ramener en 1977 avec un punk ricain NYC faits par des italiens ! Ils y croient et très vite font passer leur feeling dans la salle. Rythmique et chant efficaces, soliste qui envoie ses vrilles sur des tempos bien speedés, ils ont tout des grands avec près de 35 ans de retard mais pas une ride ! Comme quoi, ce rock sorti des clubs newyorkais et digéré à Londres puis tripatouillé efficacement dans des cave milanaises, libère toujours une énergie rare et ce ne sont pas The KLEINS qui soutiendront le contraire.

Cliquer sur l'image - click on the pic

The CROOKS The CROOKS The CROOKS The CROOKS


Difficile d'en dire plus que la fois précédente sous peine de se plagier, je sais que c'est à la mode mais bon autant aller directement sur la bonne page (The KLEINS à la Chimère le 27 janvier 2010). Dès le départ ça frappe fort et pourtant on n'était pas nombreux à assister à leur nouvelle intro où la batterie bat le rappel. Le temps que les traînards comprennent que le concert commence et voilà les KLEINS qui attaquent très fort. Dommage quand même qu'ils n'ont pas pu faire l'intégrale de leur set faute de temps, les 23H00 de la Cendrillon de la Chimère étant sonnées depuis longtemps quand la reprise des SEX PISTOLS qui marque la fin retentit. Mais pas de dommage, personne n'avait de sandale de verre ni de citrouille comme bagnole et surtout la bière ne s'est pas transformée en eau de vichy. Pas besoin de vous dire que l'on s'est pris une belle claque grâce à un raw rock and roll dont les liens de parenté avec les ASHTONES sont évidents sans pour autant tomber dans la PPDA attitude. Espérons que d'ici peu, on aura la chance de voir les deux groupes ensembles ... avec un final fusionnel !

Cliquer sur l'image - click on the pic

The KLEINS The KLEINS The KLEINS The KLEINS



Frédéric Loridant / Photorock.com 2011

Valid HTML 4.01 Transitional