Retour à photorock.com

Contacts


MARTCHA - The REAL McKENZIES


Lille,
La Chimère, le 27 janvier 2009

Les écossais portent-ils un slip sous leur kilt ? Question existentialiste que beaucoup se posent. Eh bien depuis ce 27 janvier 2009, j'ai la réponse et je ne suis pas le seul. Et pourtant je n'ai jamais mis un pied en Écosse et je ne suis pas sûr que les mecs venaient directement de là-bas mais on a vu quand même. Et KtonVu ? Vous le saurez plus loin, les REAL Mc KENZIES venant après les MARTCHA.

On n'arrête plus de les croiser ces lascars. Les rois de la première partie ! L'impression d'accélération sensible lors de leur dernier passage au Détour est largement confirmée ce soir. Les MARTCHA ont passé la vitesse supérieure et se plaisent dans le rouge ce qui n'est pas pour déplaire au public, au contraire. D'après le bassiste, la cause est le batteur qui joue à toute vitesse pour emmerder ses potes, A moins que ce soit la volonté de mettre un maximum de morceaux dans la set list alors que le temps est limité, autant noircir la feuille A4 pour éviter le gâchis. Ecolos les MARTCHA, je n'en sais rien, punk-rockers, c'est sûr et c'est tant mieux.

Cliquer sur l'image - click on the pic

MARTCHA MARTCHA MARTCHA MARTCHA

Si vous avez tenu jusqu'ici, vous aurez enfin la réponse. Les REAL Mc KENZIES sont des écossais de Vancouver et traînent leur punk rock celtiquisant depuis pas mal d'années déjà. Leur zique à base de grattes bien sûr mais aussi de cornemuse, entraîne de fait des seann triubhas sans que je sois certain que les keupons de la salle aient bien mémorisé les subtilités du skip change of step... Détail, l'ambiance était plus que chaude, et coincé entre Loizo qui tentait vainement de soulever le kilt du chanteur avec ses béquilles et les furies qui tentaient de percer le mystère du kilt par tous les moyens, ce dernier finit par le soulever en rythme libérant un oiseau qui s'est pixelliser dressé comme la béquille de Loizo ! Fort heureusement, une jeune fille au moins regardait ailleurs sauvant ainsi la candeur de son âme. Paul McKenzies nous a fait le coup de Maryline, ce qui n'a pas calmé les danseurs de bourrée écossaise arrosée à la bière (belge !), au contraire. Et la musique dans tout ça ? Un grand moment de punk-rock avec une cornemuse exotique et des kilts. Plus d'une fille s'en souviendra, quant aux mecs, je ne suis pas sûr qu'ils soient prêts à se geler les burnes en kilt en face de la Chimère en ces temps hivernaux. On attendra l'été.

Cliquer sur l'image - click on the pic

The REAL Mc KENZIES The REAL Mc KENZIES The REAL Mc KENZIES The REAL Mc KENZIES




Frédéric Loridant / Photorock.com 2009