Retour à photorock.com

Contacts


CHOCOLATE - ZOE
THE EXPERIMENTAL TROPIC BLUES BAND
et THE REAL NELLY OLSON


Festival Tour de Chauffe,
Villeneuve d'Ascq, Ferme d'en Haut, 10 novembre 2007

Houla la, pas l'album des LUGWIG mais une soirée Tour de Chauffe* chargée. En filles avec ZOE et NELLY OLSON, en douceurs avec du CHOCOLATE et en exotique avec les TROPIC. Quatre noms, quatre groupes au programme pour meubler la soirée et le milieu de la nuit car qui dit quatre groupes, dit retard assuré. D'entrée de jeu, le festival a pris trois-quart d'heure dans les dents. La faute à qui ? Sans doute à un public qui a préféré la star ac à CHOCOLATE, ZOE, The REAL NELLY OLSON et à The EXPERIMENTAL TROPIC BLUES BAND et qui se faisait attendre. Il est vrai que derrière ZOE se cachent des barbus chevelus, derrière The REAL NELLY OLSON, une seule fille encadrée de chaperons et que CHOCOLATE fait plus dans l'ambiance colorée d'une boîte de Léonidas que dans le goût. Mais en ne venant pas, les star académiefans ont raté la bite électrique (et la bite tout court aussi) des EXPERIMENTAL TROPIC BLUES BAND et c'est tant pis pour eux.

* : Tour de Chauffe, festival sympathique se déroulant en divers endroits de la région lilloise.

C'est CHOCOLATE qui se colle à la chauffe de la salle. Le trio a bien muri depuis la fois où je les avais croisés au Biplan. Je ne savais même pas que les CHOCOLATE arpentaient encore les boîtes à concerts. Ils font toujours dans une pop sophistiquée mais pas chiante avec de belles digressions à la six cordes riches en goût. On est loin de ce que j'écoute mais CHOCOLATE ne m'a pas fait fuir au bar.

Cliquer sur l'image - click on the pic

CHOCOLATE CHOCOLATE CHOCOLATE CHOCOLATE CHOCOLATE

Finie la pop, place au stoner rock de ZOE, celle qui arpente le port de Calais en aguichant le chaland. Et on n'est pas volé, la ZOE assure un max bien qu'un peu faiblarde dans les voix, question de tripatouillages de boutons sans doute. La ZOE, c'est un peu comme la Fernande de Brassens, son rock donne la trique !

Cliquer sur l'image - click on the pic

ZOE ZOE ZOE ZOE ZOE

On s'attendait à voir enfin une fille, la REAL NELLY OLSON et raté, à la place on a trois belges jouant un blues garage puissant comme le taureau liégeois. Les The EXPERIMENTAL TROPIC BLUES BAND, nom sans doute trouvé le soir d'une dégustation dans le carré liégeois, ont bluffé leur monde. Puissant et pas chiant, au contraire, on croirait à du psycho garage bluesy ricain pur jus suintant l'huile de synthèse de belles caisses et sentant bon la pin up. Mais pas de pin up, juste une bite cachée derrière une planche à six corde avant son électrification et une reprise époustouflante des CRAMPS.

Cliquer sur l'image - click on the pic

The EXPERIMENTAL TRPIC BLUES BAND The EXPERIMENTAL TRPIC BLUES BAND The EXPERIMENTAL TRPIC BLUES BAND The EXPERIMENTAL TRPIC BLUES BAND The EXPERIMENTAL TRPIC BLUES BAND

Et pas de moyen de les arrêter les liégeois, The REAL NELLY OLSON devait trépigner sur place, les aiguilles avaient déjà passés le 0 ou 12 fatidiques aux cendrillons. La formation des montagnes rocheuses montait enfin sur scène pour venir nous repêcher avec leur rock bien balaise qui tient plus des accélérations d'une harley pissant de l'huile qu'aux ritournelles du bal du 4 juillet à Walnut Grove. Sur scène, trois mecs qui balancent une purée de fayots bien lourde et au milieu, une excitée armée d'un micro visiblement plus habituée aux bars enfumés qu'au grand air de la petite maison dans la prairie. Il y a la pèche, un côté brut agréable et surtout le chapeau de Charles Ingalls.

Cliquer sur l'image - click on the pic

The REAL NELLY OLSON The REAL NELLY OLSON The REAL NELLY OLSON The REAL NELLY OLSON The REAL NELLY OLSON




Frédéric Loridant / Photorock.com 2007