Retour à photorock.com

Contacts


TOYS'r NOISE - QUINZE PETITS POINTS
A HELLA A GOOD BAND NAME


Lille,
Le Détour, le 05 novembre 2008

Tout s'annonçait bien ce soir là au Détour. Plein de groupes, TOYS'r NOISE, QUINZE PETITS POINTS, A HELLA A GOOD BAND NAME et d'autres que je n'ai pas vus, une soirée placée sous le signe de l'entraide avec le projet BiblioAtlas qui vise entre autre à la une création d'une bibliothèque dans le haut-Atlas marocain. Cette rencontre entre la musique et la solidarité aurait pu être..., mais... retard, sono défaillante et j'en passe ont sacrément plombé le concert pour lequel certains étaient venus

J'avais déjà croisé un fragment de concert des TOYS'r NOISE avec Gé au chant qui avait fini à 3 grammes dans un caddy. Le peu que j'avais vu m'avait interpellé. Mes souvenirs me plongeait dans un truc tendance bruitiste et déjanté et c'est prêt à absorber une nourriture sonique riche mais difficile à digérer que je descendais un verre d'eau à la main, un cachet de citrate de bétaïque dans l'autre. Précaution inutile, les TOYS'r NOISE ont offert un sacré bon concert. Ces alchimistes sonique ont de sacrées bonnes idées, jouent avec des instruments non conventionnels, du Fisher Price qui fait exploser les oreilles des parents à la roue de vélo dont sort des sons déjantés. Ils enfantent un rock sophistiqué riche en nouvelles sonorités sans tomber dans un bruitisme cacophonie ; dans le fratas des sons, l'harmonie règne. Ajoutez sur ce maelström sonique, un Gé explosé dont la voix tient du gosse hurlant à qui on a retiré son jouet fisher price et vous obtenez mélange assez collant pour nous fixer dans la cave du Détour pour tout le concert.

Cliquer sur l'image - click on the pic

TOYS'r NOISE TOYS'r NOISE TOYS'r NOISE TOYS'r NOISE

Après cette heureuse surprise, place à une basse et une boîte à rythme. C'est un difficile exercice que tente QUINZE PETITS POINTS. Seul devant un parterre plutôt réduit, le set tient la route mais c'est parfois dur de faire oublier qu'il n'y a qu'une basse et une boîte à rythme. Et ça ne bouge pas beaucoup un boîte à rythme qui de surcroît tomba en panne, funeste présage pour la suite des événements.

Cliquer sur l'image - click on the pic

QUINZE PETITS POINTS QUINZE PETITS POINTS QUINZE PETITS POINTS QUINZE PETITS POINTS

Ne le cachons pas, un paquet de monde était venu pour A HELLA A GOOD BAND NAME. Ils n'avaient fait une forte impression il y a quelques temps dans un concert également de soutient à BiblioAtlas. Et bien cette fois ci la douche fut froide. Autant les membres du groupe semblaient bien préparé, autant la sono fut en dessous de tout. Son pourri, micro inexistant, larsens, bref un son de merde qui plomba carrément le concert. Impossible au Ludo, le saxochanteur fou de s'exprimer pleinement. Malgré tout, quelques très rares bons passages, quelques images fortes mais c'en est devenu rapidement insupportable vidant de fait rapidement la cave remplissant de fait le bar de l'étage, les adeptes d' A HELLA A GOOD BAND NAME préférant le baby au massacre inutile. Reste que c'est un putain de bon groupe qui dans son trip jazzy-punkoïdo-décalé mérite bien mieux qu'une micro salle aux lights réducteurs avec une sono même pas digne d'un colporteur de marché. La suite ? Ma bagnole, c'en était fini de ma soirée. Mais je ne désespère pas.

Cliquer sur l'image - click on the pic

A HELLA A GOOD BAND NAME A HELLA A GOOD BAND NAME A HELLA A GOOD BAND NAME A HELLA A GOOD BAND NAME




Frédéric Loridant / Photorock.com 2008