Retour à photorock.com

Contacts


MOMO LAMANA - TWO-STAR HOTEL


Lille,
Le Blind Test, le 20 mars 2009

Entre un Juju qui se prend pour une boule de bowling tentant un strike au beau milieu d'une sortie nocturne d'adeptes du roller, un Scotch qui prend le bar pour une piste d'envol, un Crams qui avait de la peine à regarder son verre de bière transformé en tonneau de Danaïdes, il y avait au Blind Test une belle rencontre belgo-belge avec les MOMO LAMANA et les TWO-STAR HOTEL. Le garage et le punk rock étaientt de rigueur, en un rien de temps, le Blind Test était devenu un clone du CBGB's.

J'avais déjà croisé le duo MOMO LAMANA au feu Rêve d'Herbert. Je ne dis pas que que leur zique me trottait encore dans la tête ce 20 mars mais dès les premières mesures et les premiers coups de voix de la chanteuse, tout s'est remis en place, leur garage teinté de SUICIDE, de rock et de surf a reconquis immédiatement mes neurones. Du grand art, pas besoin de plus pour porter le public aux anges, des anges au sourire ... béats. Le clavier n'a toutefois pas ronflé beaucoup, un problème de masse semble t-il, tant pis ce sera pour une prochaine fois. Et pour couronner le tout, on a eu droit au Bambino de la DALIDA garagisé à grand coup de riffs et de voix, cette voix si particulière de la chanteuse... C'était un concert à voir et un disque à avoir surtout qu'un prochain skeud est annoncé.

Cliquer sur l'image - click on the pic

MOMO LAMANA MOMO LAMANA MOMO LAMANA MOMO LAMANA

Le temps de voir les rollers et Juju roulé et voilà les TWO-STAR HOTEL dans le réduit qui sert de scène. Je ne connaissais pas et ces liègeois semblent bénis par le taureau. La claque fut forte. Imaginez du TALKING HEADS speedé parfois assaisonné de funk à la BLONDIE avec un soupçon de STRANGLERS et une guitare acérées comme celle d'un Pete Townshend. Une vraie tuerie dansante, un truc qui prend aux tripes et leur fait faire la farandole. Vous l'aurez deviné, j'ai aimé au point de repartir aussi avec leur galette pour occuper mon week-end. Et vu l'ambiance qui régnait dans la salle, entre un Crams qui en oubliait son verre éternellement vide, entre un Scotch faisant l'oiseau et la foule qui se bougeait en rythme, TWO-STAR HOTEL en a bluffé plus d'un bien plus en tous cas que le strike de Juju...

Cliquer sur l'image - click on the pic

TWO-STAR HOTEL TWO-STAR HOTEL TWO-STAR HOTEL TWO-STAR HOTEL




Frédéric Loridant / Photorock.com 2009