Retour à photorock.com

Contacts


STANDING the TEST - INEPSY

VISIONS of WAR


Lille,
La Chimère, le 7 juin 2009

Il fallait un sacré remontant ce dimanche 7 juin pour avaler les 28% des bourrins de l'Ump. La soirée concoctée par Rock and Roll Djihad tombait fort à propos, un concentré de décibels et d'hurlements gutturaux tranchés à grands coups de guitares et écrasés par des batteries furieuses ne pouvaient qu'être toniques. L'ambiance était au punk extrême et les groupes connaissaient leur affaire ou était en train de s'y plonger comme STANDING by TEST. Pour les 2 autres, rien que leur nom, INEPSY et VISIONS of WAR annonçait le déluge. Minuit, oubliés les 28%... et comme une bonne chose n'arrive jamais seule, la radio clamait avec un peu d'avance que Bongo était mort...

Les premiers à jouer au mortier lourd viennent de Dunkerque, patrie de Jean Bar, grosse claque française et chants de carnaval. Pour les chants les STANDING the TEST repasseront... Pour Jean Bar, peut-être mais alors un Jean Bar au beau milieu d'un abordage, pour la débâcle de 40, disons que les STANDING the TEST y ont sans doute puisé quelques idées en écoutant sans doute la bande son de Week-end à Zuydcoote ! Mais pas de bébel, juste des corsaires du décibel qui n'ont pas peur de donner de la voix.

Cliquer sur l'image - click on the pic

STANDING the TEST STANDING the TEST STANDING the TEST STANDING the TEST

Les cousins canadiens d'INEPSY n'ont pas eu droit à une belle éducation comme celle que reçoivent nos têtes blondes nées du bon côté de l'Atlantique. Par exemple, autant LORIE, ALIZEE voire pour les plus rebelles SUPERBUS ou les BB BRUNES égayent leurs belles années que ces pauvres gosses qui se sont regroupés par nécessité dans INEPSY ont juste eu le droit de baigner dans MOTORHEAD ou AC/DC quand ils étaient sages. Bref, une éducation pour le moins étrange, barbare même, qui laisse des traces... On sent quand même que l'enseignement a porté ses fruits, ils sont sacrément doués nos cousins du Canada, du MOTORHEAD avec des sacrés solos et le tout tendance speed rock. Et en plus, les INEPSY n'ont donné l'occasion de pouvoir citer les BB BRUNES et autres dragées Fuca aux cotés de Lemmy et ses adeptes.

Cliquer sur l'image - click on the pic

INEPSY INEPSY INEPSY INEPSY

Les 28% étaient peu à peu oubliés, les VISIONS of WAR allaient se charger de me les faire digérer. Ces belgo-français ne sont pas vraiment des humains ou alors totalement fous. Leur zique est une totale annihilation mentale, une sorte de monstre qui s'empare en plus de votre corps et vous rend adepte de leur barbarie sonore si vous ne quittez pas la salle dès les premiers accords. Il y a atteinte au bon goût... Mais peu à peu, les VISIONS of WAR dégagent un côté grandiose dans leurs plans soniques ; duo de hurlements des chanteurs et machinerie lourde et bien huilée derrière. Il ne faut pas longtemps pour rentrer dans leur jeu et finalement, tout semble couler de source, tout semble en symbiose, public, groupe, bruit qui devient concerto volcanique, symphonie pour les bas-fonds régit par aucune loi. En définitive, je suis reparti avec un de leur split. Il faut bien s'évader.

Cliquer sur l'image - click on the pic

VISIONS of WAR VISIONS of WAR VISIONS of WAR VISIONS of WAR




Frédéric Loridant / Photorock.com 2009