Retour à photorock.com

Retour Contacts

FIFTY-FIFTY - L'ARPENTEUR

WAYFARER

Verlinghem/Lille,
les 20/21 juin 2010

Après Tournai, me voilà à Lille et les environs mais en périphérie, là où la viande soule et la maréchaussée restent en minorité. Premier arrêt au café de la Fontaine à Verlinghem à la fête des fraises pour boire une bière au son des FIFTY-FIFTY et de L'ARPENTEUR, seconde étape le lendemain soir à la Contrebasse avec les WAYFARER. Outre la bière, ces groupes ont comme point commun de réunir des post-quadra qui ont replongé dans les ambiances seventies, première moitié même... avec un bonus à L'ARPENTEUR qui a plus de compos persos. Ce qui toutefois n'enlève rien aux 2 autres.

Ce sont les FIFTY-FIFTY qui accueillent le quidam qui entre au café de la Fontaine. N'ayant pas vu de vendeur de fraises, je n'ai pas pu leur en envoyer sur la tronche histoire de colorer un peu l'ambiance. Tant pis pour les jets, place au jus et aux 50/50. De plus le Manu et le Jean-Phi ne méritent pas de se prendre une fraise dans la fraise... outre les taches sur leur chemise, ce ne serait pas leur rendre honneur car même en acoustique (vous savez ces guitares utilisées dans les feux de camps de boys-scouts), leurs reprises des années hippies sont suffisamment bien faites et suffisamment connues pour enthousiasmer les fêtards de la fraise présents. Et moi aussi par la même occasion.

Cliquer sur l'image - click on the pic

FIFTY-FIFTY FIFTY-FIFTY FIFTY-FIFTY FIFTY-FIFTY


Mais un son un peu plus électrique m'a attiré dans l'arrière salle où au lieu de trouver des coqs de combat, L'ARPENTEUR focalisait l'attention. Formé de géomètres du son qui vous lèvent des colorations puisées dans les seventies mélangeant rock sudiste, ambiances un peu hippies sans jamais pour autant tomber dans une nostalgie gnangnan-bobo. Les Bobby (remember STOCKS), Didier Gras (remember AGENCE TASS), Philippe Guéry (remember M'ROD) et Denis Gournay (remember ...) se sont même entourés pour l'occasion d'un saxo, d'un autre gratteux et d'une jeune chanteuse jouant également d'un instrument rappelant le son de l'harmonica. Tout ce beau monde se sent à l'aise pour arpenter des compos empreintes pour certaines de riffs immortels à la ZZ TOP ou de belles descentes de basse à la LIPPS Inc..

Cliquer sur l'image - click on the pic

L'ARPENTEUR L'ARPENTEUR L'ARPENTEUR L'ARPENTEUR


A la Contrebasse, pas de rockabilly mais également du rock seventies avec les WAYFARER. Ce trio fait dans la reprise des KINKS (You really got me) à ALEX HARVEY BAND (The Faith Healer) en passant par AEROSMITH, LED ZEP, BOWIE, FOCUS (eh oui !, remember Hocus Pocus) sans oublier AC/DC et les popeux BEATLES... Bref, une vrai compile seventies comme on en trouve un peu partout mais aux morceaux bien choisis et qui fonctionnent très bien. Le badaud semblait irrésistiblement attiré remplissant ainsi le trottoir où les WAYFARER avaient posé leur matos. Et pourtant, la Contrebasse n'est pas vraiment située au cœur de Lille. C'était d'ailleurs assez drôle de voir les vélos s'arrêter ou les voitures stopper leur course pour s'imprégner des refrains inoubliables. Avec un pareil répertoire, les WAYFARER ont bien tenu 3 heures sans que la Contrebasse se vide. C'est dans les vieux hits que l'on fait les meilleures...

Cliquer sur l'image - click on the pic

The WAYFARER The WAYFARER The WAYFARER The WAYFARER



Frédéric Loridant / Photorock.com 2010

Valid HTML 4.01 Transitional