Retour à photorock.com

Contacts

Les RADIATIONS - WHODUNIT

Lille,
La Chimère, le 20 novembre 2009

WHODUNIT n'a rien d'un roman policier mais pourrait accompagner les sorties nocturnes d'un détective de série B en mal de rock and roll, les RADIATIONS n'ont rien de nucléaire mais quelque chose d'atomique et les deux réunis ont donné une soirée explosive à la Chimère devant un parterre restreint... Il est vrai que de passer d'un punk un tantinet anglais et distordu fort de mélodies dans la lignée où des The BRIEFS excellent, à un garage où bricolent les WHO époque My Generation ou les CRAMPS, ne pouvait que convaincre surtout quand le Son est là comme dirait l'autre.

RADIATIONS ! Ils brillent ou plutôt leur ampli brille de mil feux bleus. A défaut d'autres lights... Les quatre de panan se cachent (pas longtemps) derrière des lunettes de soleil sans doute pour envoyer un clin d'œil à The BRIEFS, groupe à qui ils me font furieusement penser, le côté "mélodique anglais" des BRIEFS altéré voire dénaturé par des grattes bien maltraitées et violentes. Mais même sens de la mélodie, refrains percutants, une belle claque trop courte à mon goût... le son était là.

Cliquer sur l'image - click on the pic

RADIATIONS RADIATIONS RADIATIONS RADIATIONS

Et il allait rester à la Chimère avec les WHODUNIT. Toujours de panam comme quoi, la cité lumière cache encore des perles qui tirent leur éclat d'un garage puisant autant dans les WHO avant Tommy, des FLESTONES ou des CRAMPS et autres sans tomber dans la copie facile. Chanteur-guitariste bien présent, bassiste le suivant, seuls la gratte et la batterie sont restées légèrement en arrière piégés par la petite scène de la Chimère sans pour autant se faire oublier. On a eu droit à tout, au bon son, au jeu de scène (toute ressemblance avec Peter Zaremba est totalement fortuite) et à un final explosif et explosé basés sur du CRAMPS (juste parce qu'il fallait qu'ils s'entraînent pour une soirée Everyboby love The Cramps qu'ils ont dit). Mais vu le plaisir avec lequel ils ont joué et l'enthousiasme du public, les CRAMPS, WHODUNIT les ont dans le sang.

Cliquer sur l'image - click on the pic

WHODUNIT WHODUNIT WHODUNIT WHODUNIT




Frédéric Loridant / Photorock.com 2009

Valid HTML 4.01 Transitional